Société d'Histoire Nord-Africaine

Chronologie Nord-Africaine

Chronologie Nord Africaine

Préhistoire

Jusqu’à 3200 av. J.C.

Paléolithique

Jusqu’à 8000 av. J.C.

- 2 400 000
Aït Boucherit. Guelta Zerka, W. Sétif, Algérie
Première traces humaines d'Afrique du Nord

« La plupart des outils découverts permettent la découpe de la chair et l'extraction de la moelle des os. »

Texte & image : © Mohamed Sahnouni

Article

- 1 780 000
Aïn Hanech. Guelta Zerka, W. Sétif, Algérie
Gisement d'Oldowayen

Découverte d’outils lithiques au site de Ain El Hanech à Sétif en Algérie en 1947. Outils de type oldowayen (industrie lithique du paléolithique archaïque).

© Mohamed Sahnouni

- 1 670 000
Aïn Hanech. Guelta Zerka, W. Sétif, Algérie
Plus ancien complexe industriel acheuléen d'Afrique du Nord

"Le CENIEH en collaboration avec le CNRPAH dirige un travail publié dans la revue Quaternary Science Reviews qui présente le plus ancien complexe lithique acheuléen d'Afrique du Nord, de la vallée de l'Oued Boucherit en Algérie, daté de 1,7 million d'années."

Liens intéressants :

Article 1

Article 2

Article 3

📸 © CENIEH
- 700 000
Tighennif. W. Mascara, Algérie
Homme de Tighennif
Machoire de Tighennif

Découverte du plus vieux ossements humain d’Algérie (trois mandibules humaines), plus anciens représentants de l’espèce humaine dite « Homme de Tighennif » (Homo mauritanicus), appelé aussi Atlanthrope ou Homme de l’Atlas, également considéré comme Homo erectus ; plus anciens fossiles humains d’Algérie (et parmi les plus anciens d’Afrique du nord).

 
- 313 000
Djebel Irhoud. Marrakech-Safi, P. Youssoufia, Maroc
Homme du Djebel Irhoud

En 2017, grâce à la découverte de nouveaux fossiles, l'équipe des paléoanthropologues Jean-Jacques Hublin et Abdelouahed Ben-Ncer, ont publié une nouvelle datation d'environ 300.000 ans avant le présent, qui repousse de plus de 100.000 ans l'ancienneté précédemment attribuée à l'espèce Homo sapiens. Pour Jean-Jacques Hublin, les fossiles de Djebel Irhoud montrent plutôt qu'il existe un stade "Homo sapiens archaïque", ces ossements présentent de nombreuses caractéristiques de notre espèce. 50.000 ans après, l’Atlanthrope disparait d’Afrique du Nord, elle n’est alors peuplée qu’exclusivement d’homo sapiens.

-140 000 / -148 000
Essaouira. Marrakech-Tensift-Al Haouz, P. Essaouira, Maroc
Plus vieux bijoux au monde

Des parures vieilles d’« entre 142 000 et 150 000 ans », considérées comme « les plus anciennes au monde », ont été découvertes au Maroc, non loin de la station balnéaire d’Essaouira, ont annoncé le 18 Novembre 2021 des responsables marocains et paléontologues.

Article

📸 © A. BOUZUGGAR, INSAP, MAROC

145 000
Bir el Ater, W. Tebessa, Algérie
Émergence de l'industrie lithique atérienne

L'Atérien est une industrie lithique préhistorique couvrant l'Afrique du Nord et le Sahara, et appartenant au Paléolithique moyen d'Afrique. Il doit son nom au site de Bir el-Ater, situé au sud de Tebessa, en Algérie, où il a été décrit par Maurice Reygasse en 1922.

Sources & Liens intéressants :

William L. Langer, An Encyclopedia of World History : ancient, medieval, and modern : chronologically arranged, Boston, MA, Houghton Mifflin Company, 1972, 5e éd. (ISBN 978-0-395-13592-1), p. 9.

Article 1

Article 2

Article 3

- 120 000
Témara. Rabat-Salé-Kénitra, P. Skhirate-Témara, Maroc
Plus vieux outils de fabrication de vêtements au monde

Les chercheurs, Curtis Marean et Emily Hallett, ont fait état d'un assemblage d'os travaillés, qui ont été retrouvés près de la côte atlantique du Maroc. Ils fournissent des preuves solides sur la fabrication de vêtements il y a 120 000 ans. L’étude détaille plus de 60 outils en os et un outil fabriqué à partir de dents de cétacés, qui comprend :

des baleines, des dauphins et des marsouins.

Article

📸 © Jacopo Niccolò Cerasoni

- 100 000
Larache. Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Maroc
Plus vieilles empreintes d'Homo Spaiens d'Afrique du Nord
En juillet 2022, lors d'une mission sur le littoral sud de Larache, Maroc, dans le cadre d'une recherche sur les blocs rocheux, Mouncef Sédrati et son équipe ont découvert 85 empreintes humaines vieilles de 90,3 ± 7,6 ka.
 
Ce site exceptionnel, le plus grand du Pléistocène supérieur en Afrique du Nord et dans le sud de la Méditerranée, dévoile les traces d'Homo sapiens, suggérant une recherche de ressources marines il y a environ 100 000 ans.
 
Les empreintes, attribuées à au moins 5 individus, offrent un aperçu saisissant de leur interaction avec la mer.
 
Publié dans Scientific Reports le 23 janvier 2024 par Mouncef Sédrati.
 
50 000 av. J.C.
Afrique du Nord
Pluvial du Moustérien

Durant cette période, les régions actuellement sèches ou arides du nord de l'Afrique sont bien arrosées, avec des lacs, des marécages et des systèmes fluviaux aujourd'hui disparus. Ce qui est de nos jours le désert du Sahara abrite une faune typique des prairies et des environnements boisés, des herbivores telles que des girafes, des autruches, des prédateurs comme les lions, des crocodiles, ainsi que des hippopotames...

 
25 000 av. J.C.
Maghreb
Émergence de la culture ibéromaurusienne
crane iberomaurusien mechtoide

Apparition des population ibéromorusiennes (homo sapiens), considérer comme étant en partie les ancêtres génétiques des Berbères.

© Encyclopédie Berbère

 
16 000 / 9 000 av. J.C.
Tassili n'Ajjer, X. Illizi, Algérie
Statuettes en terre cuite modelée au sud du Sahara

Découvertes de statuettes en terre cuite, plus ancienne manifestation religieuse d'Afrique du Nord.

Image : (A et B) : Statuette en argile modelée. Hauteur : 7 cm ; Diamètre : 2 cm.

 

© François Soleilhavoup « Une statuette en terre modelée au sud du Sahara algérien » - 1993

8 000 / 7 000 av. J.C.
Afalou-Bou-Rhummel. Melbou, W. Béjaia, Algérie
Hommes de Mechta Afalou

Type humain associé à l'ibéromaurusien découvert pour la première fois sur les sites de Mechta-El-Arbi et Afalou-Bu-Rhummel. De type cromagnoïde, ils sont identifiables par leur disharmonie crânio-faciale (face basse et large, voûte crânienne haute), leur stature élevée (1.74 m chez les hommes et 1.63 m chez les femmes) et leurs os robustes. Les épaules sont larges, les bras et les jambes très allongés. L'arcade sourcilière est saillante, le menton accusé et la mâchoire développée et puissante.

 

Néolithique

De 7500 av. J.C. à 3200 av. J.C.

8 000 av. J.C.
Sahara. Afrique du Nord
Subpluvial néolithique (Sahara vert)

Période de climat humide et pluvieux sur le nord de l'Afrique et la péninsule arabique, s'étendant d'environ 8000 à 4000 av. J.-C.. Elle est en lien avec une mousson africaine plus forte qu'aujourd'hui, causée par une inclinaison axiale plus élevée et le périhélie de la Terre, coïncidant avec la fin juillet et donc la saison des moussons. C'est la plus récente des plusieurs phases de « Sahara vert », durant lesquelles la savane arborée saharienne formait un biome beaucoup plus riche qu'aujourd’hui. Il abritait une population humaine plus importante que le désert actuel. Elle se termine avec l'événement climatique de 5900 AP.

 
7 500 av. J.C.
Gafsa, Tunisie
Émergence de la culture capsienne
Crane de capsien

Le Capsien est une culture archéologique du Maghreb qui apparaît dans le Sud-Ouest tunisien et qui s'étend ensuite jusqu'à l'Ouest de l'Algérie, du milieu du VIIIe millénaire av. J.-C. à la fin du Ve millénaire av. J.-C. La culture caspienne est à l’origine de la culture berbère moderne. La poterie, les habits et les symboles berbères, émergent à cette période. On voit en réalité apparaître les premières formes culturelles des civilisations proto-berbères. On suppose également que les Caspiens seraient également à l’origine de la langue berbère. On ne pourrait pas parler de Néolithique en Afrique du Nord sans les Caspiens. Prédateurs, ils chassent beaucoup l’antilope dans leurs débuts. Ils se néolithisent vers 5500 av. J.-C.. Ils développent l’élevage, la céramique, l’agriculture, apparaissant à cette époque et de manière locale. Le Néolithique en Afrique du Nord verra l’émergence de trois cultures qui cohabiteront : le Caspien, Méditerranéen et saharo-soudanais.

 
7 500 av. J.C.
Maghreb
Apparition de l'agriculture au Maghreb
3 900 av. J.C.
Evènement climatique de 5900 AP.

L’événement climatique de 5900 AP est l’un des plus intenses épisodes d’aridité de l’Holocène. Il se produit vers 5900 AP (3900 av. J.-C.), mettant fin au subpluvial néolithique. Il est associé au dernier cycle de l’effet de pompe du Sahara, il est la cause du récent assèchement du Sahara ainsi que de cinq siècles de climat froid aux latitudes septentrionales.

 
3 300 av. J.C.
Egypte
Palette Libyenne

Plus ancienne mention écrite retrouvée, faisant référence aux Libyens, elle marque en Égypte, la transition entre la préhistoire et l’histoire.

 

La scène de cette palette est généralement interprétée comme le paiement d'un grand tribu par les peuples de Libye, réputés pour leur huile d'olive de haute qualité.

 

a face A, montre trois registres superposés, mettant en scène des animaux domestiques. En dessous, un quatrième registre nous montre des oliviers et le hiéroglyphe du « bâton de jet » sur une forme ovale qui signifie un « lieu » ou une « région étrangère ».

 

C’est par conséquent un toponyme de la Libye (THnw, Tjehenw).

 

La face B, "affiche une succession de sept cités fortifiées figurées sous la forme archaïque du hiéroglyphe O36b, ovoïdes ou quadrangulaires avec des angles plus moins arrondis. Celles-ci sont alignées sur deux niveaux, quatre sur le niveau supérieur et trois sur l’inférieur. Dans le sens de la lecture, c’est-à-dire du haut vers le bas et de la droite vers la gauche, leur taille va en diminuant, un détail qui semble avoir son importance puisqu’à l’intérieur des enceintes, hormis la troisième 5, se distinguent des petits carrés ou rectangles dont le nombre va décroissant dans le même ordre de lecture."

Franck Monnier 2013

Protohistoire et Antiquité

De 3200 av. J.C. à 647

Âge du bronze

De 3200 av. J.C. à 1200  av. J.C.

3 200 av. J.C.
Kef-el-Baroud. Benslimane, Casablanca-Settat, Maroc
Début de l'Âge du cuivre au Maghreb

Hache en cuivre découverte dans la grotte du Kef el Baroud.  Cette grotte a livré trois objets de métal qui présentent un grand intérêt ; il s’agit d’une hache plate en cuivre et de deux grandes alènes.

Source

~ 2 650 av. J.C.
Gizeh, Égypte
Construction des pyramides de Gizeh

📸 © pius99/iStock

2 500 av. J.C.
Égypte / Libye ? – Ve Dynastie
Campagne militaire du pharaon Sahourê contre les Libyens

Image :
Les dieux égyptiens Seth et Sopdu présentent des captifs au pharaon Sahourê dont un chef libyen avec baudrier à Abusir.

2 200 av. J.C.
Événement climatique de 4200 AP.

Cet événement climatique est l’un des plus sévères épisodes de sécheresse de l’Holocène. Commençant vers - 2200 av J.-C., il se prolonge probablement pendant tout le XXIIe siècle av. J.-C. Il est supposé avoir causé l'effondrement de l'Ancien Empire égyptien. Il a accentué l’assèchement du Sahara causé par l’événement de 5900 AP, produit 1700 ans plutôt. C’est une période très aride pour l’Afrique du nord. Il est également la cause du déplacement de nombreuses population Africaines et Ibériques. C’est aussi à cette période que les grottes de Gueldaman ont été abandonnées.

1 900 av. J.C. ?
Maghreb
Apparition du bronze au Maghreb

Cette datation est proposée par la SHNA, elle n’a pas été validé par les archéologues. Il manque beaucoup d’éléments sur l’âge du bronze au Maghreb.

 

Lire :

Article

1 229 av. J.C.
Egypte
Attaque des peuples de la mer contre le Delta du Nil

Différents groupes de peuples, sont venus par la mer attaquer par deux fois au moins, mais sans succès, la région du delta du Nil, sous les règnes de Mérenptah et de Ramsès III, à la fin du XIIIe siècle et au début du XIIe siècle avant notre ère.

 
1 213/ 1 153 av. J.C. ?
Deir el-Médineh
Papyrus de Turin 54030

Plus ancien texte berbère.

1 210 av. J.C. ?
Thèbes– Égypte
Stèle de Mèrenptah

Stèle funéraire du pharaon Mérenptah datant du XIIIe siècle av. J.-C.. Il y fait inscrire au verso, à l'an 5 de son règne (soit vers -1210), un hymne à sa personne et la commémoration de sa campagne militaire victorieuse en Libye, suite à une  coalition des Libyens avec les Peuples de la mer. Cet évènement est également rapporté sur un des murs du temple de Karnak où il est inscrit que les Mashaouash abandonnèrent aux armées du pharaon, 9.111 glaives en bronze. Détail itéressant qui témoigne de la connaissance, et certainement du travail du métal chez les Libyens orientaux.

 

Âge du fer

De 1200 av. J.C. à 490 av. J.C.

1 101 av. J.C.
Utique, G. Bizerte, Tunisie
Etablissement du comptoir phénicien d’Utique
- 984 av. J.C.
XXIe dynastie égyptienne / Troisième Période intermédiaire, Tanis
Osorkon l'Ancien premier pharaon libyen

Dessin d'un bloc portant le nom d'Osorkon l'ancien (coll. du Rijksmuseum van Oudheden de Leyde).

- 945 av. J.-C.
Fondation de la XXIIe dynastie égyptienne
Intronisation de Sheshonq 1er
Le relief de Sheshonq à Karnak
- 818 à - 715 av. J.-C.
Léontopolis / Égypte
Fondation XXIIIe dynastie égyptienne
- 727 à - 712 av. J.-C.
Saïs / Égypte
Fondation de la XXIVe dynastie égyptienne

Antiquité classique

De 490 av. J.C. à 27 av. J.C.

238 av. J.C.
Zama, G. Siliana, Tunisie
Naissance de Massinissa

Période romaine

De 27 av. J.C. à 429

429
Altava. Ouled Mimoun, W. Tlemcen, Algérie
Création du Royaume des Maures et des Romains

Période vandale

De 429 à 534

Mai 429
Tanger, P. Tanger-Assilah, Maroc
Débarquement à Tanger des Alains et des Vandales

Période byzantine

De 534 à 647

535
Carthage, G. Tunis, Tunisie
Alliance de Masuna avec les byzantins contre les vandales

Moyen-âge

De 647 à 1514

Période omeyyade

De 647 à 750

Evenement Moyen-âge

Période berbéro-islamique

De 750 à …

Evenement Moyen-âge

Période post Almohades

De … à 1514

Evenement moyen-âge

Epoque moderne

De 1514 à 1830

Evenement époque moderne

Epoque contemporaine

De 1830

1839
Aïn Madhi
Siège d’Aïn Madhi par l’Emir Abdelkader
7 septembre 1839
Alger
Création de l’Académie d’Alger
17 mai 1840
Médéa
Occupation de Médéa par l’armée française
Du 23 au 26 septembre 1845
Sidi Brahim (Sidi Bel Abbes)
Bataille de Sidi Brahim
13 avril 1847
Sidi M'Hamed Ben Ali (Relizane)
Soumission de Boumaaza
Mai 1847
Oued Sahel (Kabylie)
Expédition du maréchal Bugeaud dans l’Oued Sahel
15 mai 1847
Boudjelil (Bejaia)
Attaque des Aït Abbas contre le campement du maréchal Bugeaud.
16 mai 1847
Ighil Ali (Bejaia)
Défaite des Aït Abbas contre le maréchal Bugeaud dans les environs d’Ighil Ali.
17 mai 1847
Ighil Ali (Bejaia)
Soumission des Aït Abbas
19 septembre 1848
Paris
50 millions de francs accordés au Ministère de la Guerre pour établir 42 colonies agricoles pour 12 000 colons volontaires venant de la métropole
Juin 1849
Larbaâ Nath Irathen (Tizi Ouzou)
Campagne de Mohamed Ou Kaci contre les Aït Iraten

Quelques villages brûles

Juin 1849
Souamaâ (Tizi Ouzou)
Campagne de Mohamed Ou Kaci contre les Aït Bou Chaïb

Un mort et 3 blessés de chaque coté

Juillet 1849
EL Adjiba (Bouira)
Campagne du colonel Canrober contre les Aït Yaala

Le village de Sammer est brûlé, et les Aït Yaala demandèrent l’aman, qui leur fut accordé après la prise de Sammer. Parmi les closes était le fait qu’ils ne s’établiraient plus dans la montagne

12 juillet 1849
Beni Mellikeuch (Bejaia)
Campagne du colonel Canrober contre les Aït Mellikeuch

Cette Campagne a eu lieu à la demande de Benali Cherif. Combat rude avec des renforts zouaoua dans le camp des Aït Mellikeuch, commandés par Sidi El Djoudi.

Nuit du 27 au 28 août 1849
Sour El Ghozlane (Bouira)
Evasion de Si Ahmed Ben Amar

Evasion de Si Ahmed Ben Amar, ancien Khalifa de l’émir Abdelkader, alors incarcéré chez le caïd des Oulad Ferah, Slimane Ben Amara

2 septembre 1849
Iboudraren
Assemblée général au marché du Hed des Aït Boudrar

Assemblée convoquée par Si El Djoudi et Boucif.

6 septembre 1849
Beni Mansour (Bejaia)
Bataille de Beni Mansour

Bataille de Beni Mansour entre les Igawawen, dirigés par Sidi El Djoudi et Boucif, et le lieutenant Beauprètre.

20 septembre 1849
Beni Mellikeuch (Bejaia)
Razzia de Beauprètre contre les Aït Mellikeuch
28 septembre 1849
Beni Mellikeuch (Bejaia)
Soumission de 6 djemaa des Aït Mellikeuch

Soumission de 6 djemaa des Aït Mellikeuch , sur 10.

18 janvier 1850
Bou Saada
Création du cercle de Bou Saada
27 janvier 1851
Sidi Aïche
Défaite de Bou Baghla face aux Aït Weghlis
6 Avril 1852
Alger
Soumission de Sidi El Djoudi

Il est nommé Bachagha des Zouaoua

Juillet 1852
Dort de Ham (France)
Evasion de Boumaaza

Evasion de Boumaaza du fort de Ham.

Mai 1853
Agouni Gueghrane
Soumission d’une partie des Aït Sadka
1er août 1854
Alger
Inauguration de l’hôpital civil de Mustapha Pacha
14 mars 1857
Alger
Création de l’école Arabo-musulmane d’Alger

Création de l’école Arabo-musulmane d’Alger (collège impérial) par Napoléon III, avec à sa tête un médecin et orientaliste, le docteur Nicolas Peron.

24 juin 1857
Aït Aggouacha
Bataille d'Icherridhen
1862
Syrie
Mort de Sidi El Djoudi

Au début de l’année, mort de Sidi El Djoudi en Syrie.

1867
Constantine
Création de l’école Arabo-musulmane de Constantine
1868
Alger
Création du Lycée Bugeaud

Création du Lycée National (Lycée Bugeaud, actuel lycée Emir Abdelkader de Bab El Oued), premier lycée d’Algérie.

11 avril 1871
Akbou (Bejaia)
Siège d'Akbou

Akbou cerné par les Khouan de Cheikh Aheddad

12 avril 1871
Akbou (Bejaia)
Soulèvement des Illoula Ouçammeur

Défection des Illulen Usamar qui rejoignent la révolte de Mokrani

15 avril 1871
M'cisna (Bejaia)
Attaque des Imoula

Attaque et pillage des Imoula par les troupes d’El Aziz, le fils de Cheikh Aheddad, contre Si Cherif Ameziane El Mouhoub

16 avril 1871
Sidi Aïche (Bejaia)
Attaque de Sidi Aïche

Attaque de Sidi Aïche par les troupes d’El Aziz, le fils de Cheikh Aheddad

21 avril 1871
Oued Ghir (Oued Ghir)
Bataille de Oued Ghir
22 avril 1871
Bejaia
Retraite des troupes françaises sur Bejaia

Retraite des troupes françaises sur Bejaia, embarquement pour Alger

25 avril 1871
Bejaia
Attaque de Bougie

Attaques des insurgés kabyles sur Bougie

28 avril 1871
Tala Ouriane (Bejaia)
Défaite française à Tala Ouriane

Défaite française à Tala Ouriane face aux troupes d’El Aziz, le fils de Cheikh Aheddad

30 avril 1871
Tala Ouriane (Bejaia)
Seconde défaite française à Tala Ouriane
30 avril 1871
Bejaia
Début du siège de Bougie

Siège de Bejaia (jusqu’au 8 mai) par les troupes d’El Aziz, le fils de Cheikh Aheddad

20 janvier 1872
Tunis
Fuite des Mokrani en Tunisie
1874
Aïn El Hammam (Tizi Ouzou)
Création de l’hôpital de Saint Cyprien des Attafs

Création de l’hôpital de Saint Cyprien des Attafs, près de Michelet, par le cardinale Lavigerie (mission chrétienne).

1886
Alger
Ouverture du lycée de Ben Aknoun

Ouverture du lycée de Ben Aknoun (Actuellement lycée El Mokrani), deuxième lycée d’Algérie.

1894
Aïn El Hammam (Tizi Ouzou)
Création de l’hôpital de Saint Eugénie à Michelet

Création de l’hôpital de Saint Eugénie à Michelet par le cardinale Lavigerie (mission chrétienne)

1er novembre 1894
Alger
Création de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA)
1895
Biskra
Création de l’hôpital du prélat à Biskra

Mission chrétienne

1895
Arris (Batna)
Création de l’hôpital de Saint Augustin à Arris

Mission chrétienne

1896
Algérie
Interdiction de la médecine traditionnelle en Algérie
1898
Alger
Ouverture du Lycée Gauthier

Ouverture du Lycée Gauthier (actuel lycée Omar Racim d’Algérie), troisième lycée d’Algérie

30 novembre 1909
Alger
Création de l’Université d’Alger